Septième du championnat avec un match de retard à l’issue des rencontres aller, le groupe N2 du Bourges Foot affiche un bilan satisfaisant à mi-saison. Mais il peut et doit faire encore mieux pour préparer l’avenir dans les meilleures conditions possibles.

Au stade Jacques Rimbault, les spectateurs ont pu assister à des rencontres de très intéressantes face à Sète (4-0), Angoulême (2-1) ou Nantes (3-1). Parfois trop généreux dans le jeu, les joueurs du Bourges Foot ont aussi manqué de métier, en particulier en début de saison à l’image de la défaite concédée face à la réserve professionnelle de Montpellier (2-3) après avoir survolé toute la première mi-temps. Avec 16 points sur 24 possibles, le bilan apparaît honorable à domicile, même si l’on attend des joueurs de Bourges qu’ils remportent tous les matchs pour ne pas décevoir leur public affamé de football de haut niveau depuis trop longtemps.

À l’extérieur, en revanche, le bilan est, sur le plan strictement comptable, beaucoup moins satisfaisant avec seulement une victoire (0-1 face à Romorantin) et deux matchs nuls (0-0 à Saint-Etienne et 1-1 à Andrézieux-Bouthéon). Le Bourges Foot s’est en effet souvent incliné contre le cours du jeu, par manque de précision mais aussi par inconstance (défaite 2-1 face à Blois). Néanmoins, quatre des cinq points récoltés l’ont été lors des deux dernières sorties. On peut donc logiquement escompter que le Bourges Foot sera beaucoup plus efficace dans la seconde partie de saison.

Après avoir pris le mesure de la différence de niveau entre le championnat de N3 et celui de N2, le Bourges Foot semble en effet à l’aise dans ses crampons. Les héros de l’aventure 2018-2019 – Faye, Zabou, Ebongue, Boteko, Sambo, Sylla… – ont encore progressé et ont haussé leur niveau de jeu. Quant aux arrivants, ils ont apporté un nouveau souffle et de nouvelles possibilité de coatching à l’entraineur Laurent Di Bernardo, à l’image de Jérémy Villeneuve, Ibrahima Gassama, Ablaye Diene, Albert Makoube, Nacim Boumahammed , Arnaud Bouhkheizer, ou encore Daouda Gueye. Ce dernier est d’ailleurs le meilleur buteur du championnat avec le Blésois Popineau et le Columérin Cardinali (9 buts). On espère (au moins) une aussi bonne efficacité jusqu’à la fin du mois de mai !

Malgré le départ de Dramane Sissoko, (Hyères FC, N2) le Bourges Foot s’est encore renforcé avec l’arrivée d’un solide numéro 6 gaucher d’1,96m, Tahirou Ndaw ((Cholet, N1 et Atlantique Vilaine, N3) ainsi que de l’attaquant Gilles Lawson (Andrézieux, N2). En cette période de mercato d’hiver, les dirigeants évaluent d’ailleurs avec encore beaucoup d’attention toutes les opportunités susceptibles de permettre au staff technique d’étoffer son effectif.

A quelques jours de la réception de Trélissac FC, sortie avec les honneurs dimanche face à l’Olympique de Marseille en 32è de finale de la Coupe de France, le Bourges Foot n’est qu’à 3 points de la 3ème place. Il y a assurément un bon coup à jouer, d’autant plus que les protégés de Laurents Di Bernardo ont encore un match de retard.

Terminer le plus haut possible au classement permettra au Président Cheikh Sylla et à ses vice-présidents de mieux préparer la suite, car le National 2 n’est qu’une étape !

Leave a Reply