La saison passée, face à Angoulême, le Bourges Foot l’avait emporté difficilement au stade jacques Rimbault, au terme d’une rencontre palpitante (2-1) et était parvenu à obtenir un bon match nul (0-0) lors du match retour. Les berruyers parviendront-il à faire mieux ce samedi, avec un effectif largement renouvelé mais qui a encore besoin de trouver ses marques ?

Le président Cheikh Sylla qualifie l’exercice 2020-2021 de transitionnel avec les départs de joueurs importants à l’étage supérieur – Cyril Zabou et Daouda Gueye en L2 – et le projet de fusion appelé de ses vœux par le Bourges Foot depuis plusieurs saisons, enfin validé par le nouveau maire de la ville.

Mais cela ne signifie pas que le Bourges Foot sera sans ambitions, cette saison. Les hommes de Laurent Di Bernardo espèrent en effet jouer le rôle de trouble-fête en haut du classement et accrocher quelques têtes de gondole comme l’AS Béziers, Le Puy ou les réserves professionnelles d’Angers et Nantes.

Malgré un bonne préparation, le Bourges Foot a vu ses plans sensiblement contrariés par l’impossibilité de faire venir en France les deux internationaux sénégalais, Ibrahima Sow et Mohamed Waliou NDoye. Néanmoins, avec les retours du serial buteur Ibrahima Sory Keita, de l’imprévisible Tiago Cardoso Moura et de Ibrahima Touré le BF paraît bien solide. Car il s’est aussi renforcé avec des joueurs confirmés en N2 et à l’étage supérieur, à l’image du défenseur Ali Bamba, Jordan Debal ou encore de Jérémie Hardouin.

L’effectif, sur le papier a fière allure. Mais seule la vérité du terrain compte. Les « anciens », autour d’Ibou Faye, Bruno Sambo, ou Igor Bandu seront les garants du fond de jeu berruyer, toujours tourné vers l’avant.

On notera que le jeune Mohamed Boutayebi arrivé en 2019 en provenance de Montfermeille (R1) a agréablement surpris de nombreux observateurs lors des rencontres amicales de cet été et que Goroko Dabo, blessé au cours de la saison épique 2018-2019 est de retour. Et il est en forme !

Face à Angoulême, Laurent Di Bernardo devra composer sans Tiago Moura, blessé, mais pourra compter sur sa dernière recrue, l’international Tchadien Samuel Betina. Pour ce premier match, c’est Nicolas Pistol qui a été choisi pour garder les buts berruyers. Celui-ci s’était souvent montré à son avantage la saison passée.

Même s’il n’est pas encore à 100% de ses moyens, le Bourges Foot a besoin de réaliser un bon démarrage avant la réception de la réserve professionnelle d’Angers la semaine prochaine. Un rendez-vous qui ne sera pas facile à aborder.

Du côté d’Angoulême, l’effectif est quasiment au complet. L’entraîneur Hervé Loubat se méfie des berruyers puisqu’il estime que le Bourges Foot dispose d’un bon potentiel offensif et figure parmi ses quatre équipes favorites pour cette saison. Le Bourges Foot ne pourra donc pas miser sur l’effet de surprise !

Bourges Foot : Pistol, Diatta Ndiaye – Bamba, Wanduka, Diene, Sambo, Shiashia, Bandu – Touré, Diallo, Faye, Hardouin, Boteko, Boutayebi – Debal, Keita, Pierre-Louis, Betina. Entraîneur : Laurent Di Bernardo. Adjoint : Nordine Bouaziz

Angoulême Charente FC : Manero, Ingrand, Goncalves, Cabezas, Cissé, Lobo, Ichane, Ntika, Betra, Portejoie, Fichten, Barcq, De Body, Sene, Mourabit, Perou. entraîneur: Hervé Loubat

 


Les autres rencontres

Même si le Tours FC avait survolé le championnat de National 3 Centre-Val de Loire, ce sont bien nos co-locataires du Stade Jacques Rimbault qui ont été repêchés consécutivement aux déboires financiers des Tourangeaux. Ils devaient recevoir un poids lourd du championnat, Le Puy Foot 43 Auvergne, relégué de National. Néanmoins, fortement touché dans sa préparation par plusieurs cas positifs au covid-19, le Bourges 18 devra rester à quai.

Relégué de National, l’AS Béziers, présenté souvent comme l’ogre de ce championnat, recevra Canet Roussillon FC. Promue à ce niveau, l’équipe des Pyrénées Orientales entraînée par l’ancien entraîneur de l’Atlético de Marseille, Farid Fouzari, s’est bien renforcée à l’intersaison avec notamment l’international Mauritanien Diadiéé Diarra et Karim Bouhmidi, ancien attaquant de… l’AS Béziers. Il faudra néanmoins réaliser un gros match pour les Canétois face à une équipe qui a vécu deux relégations de suite et qui aura à coeur de redorer son blason.

Le FC Chamalières qui avait débuté le championnat très difficilement l’année dernière, s’était bien renforcé durant l’hiver et avait haussé son niveau de jeu, enchainant les résultats positifs. Les auvergnats s’efforceront d continuer sur leur lancée avec un test intéressant à domicile face à l’équipe de Vendée les Herbiers FC, que l’on peut considérer comme  une valeur sûre du championnat de National 2.

Très avancée dans sa préparation, l’équipe du SO Romorantin est en mesure de réaliser un bon résultat face à à un adversaire pourtant solide, Trélissac FC.

 

Leave a Reply