Si le Bourges Foot 18 sera officiellement créé le 1er juillet prochain, les choses se mettent structurellement et sportivement en place bien en amont. Voici un petit point d’étape non exhaustif d’un club en construction vers le haut niveau.

Laurent Di Bernardo, entraineur de l’équipe N2 du Bourges Foot 18 a achevé la première phase de la préparation de ses joueurs. Tous se retrouveront pour la seconde phase à partir du 28 juin. En attendant, les joueurs continuent leur remise en forme individuelle en lien avec le préparateur physique Manu Fabre.  Dans le même temps, les dirigeants s’activent pour conserver l’essentiel de l’effectif et trouver de nouveaux joueurs capables de faire avancer le club.

Une douzaine de joueurs de l’effectif du Bourges Foot et du Bourges 18 ont trouvé un accord avec le Bourges Foot 18 pour poursuivre l’ambitieuse aventure qui s’annonce. En défense, Christopher Shiashia, Bruno Sambo, Lorenzo Diaz ainsi que Elyas El Atalati sont partants. Au milieu de terrain, on devrait retrouver Ibou Faye, Jérémie HardouinJordan Debal, Dorian Samba Ndoudi, et Brian Chevreuil. En attaque, il y aura déjà un sacré trio avec Ibrahima Sory Keita, Waliou Ndoye et Steven Nsimba. Le portier international sénégalais Pape Diatta Ndiaye a par ailleurs confirmé que l’on pourrait compter sur lui pour la prochaine saison. En revanche, on sait que Igor Bandu sera Angoumoisin (N2) la saison prochaine, que le défenseur central Ablaye Diene est sur le départ tout comme le brésilien Tiago Moura tandis que le défenseur latéral droit Goroko Dabo a trouvé un accord avec l’équipe de Moulins-Yzeure (N2).

Du côté des arrivées, un seul joueur a été annoncé officiellement et c’est un retour aux sources qui va combler les supporters berruyers : Jawad Khacime revient en effet à Bourges pour s’occuper de la formation des gardiens dès le plus jeune âge, mais il aura aussi sa place dans les effectifs seniors N2 et N3 où il pourra permettre la rotation et apporter sa grande expérience. À 33 ans, son retour s’inscrit dans une perspective de reconversion en tant qu’éducateur et entraîneur. Le Bourges Foot 18 compte énormément sur lui pour améliorer la formation des gardiens dans les prochaines années.

En coulisses, de nombreux changements se mettent en place pour l’équipe dirigeante et les éducateurs. Dans le cadre de son projet social et éducatif, le Bourges Foot 18 a fait le choix de maintenir son siège social dans les quartiers nord, rue jules Bertaut. Par ailleurs, c’est au Stade Yves du Manoir qu’évoluera l’équipe réserve de National 3 afin de continuer à apporter de la vie et des moments de convivialité aux habitants.

Dans un entretien radiophonique accordé à RCF, Cheikh Sylla, co-président du Bourges Foot 18 avec Olivier Rogolet, a donné quelques pistes pour la saison 2021-2022. L’objectif sera d’abord de réussir la fusion structurellement et humainement. Mais les ambitions sportives ne seront pas mises de côté. Le BF18 espère ainsi parvenir au niveau de la D2 nationale dès cette année pour son équipe féminine. C’est un objectif réalisable pour les joueuses de Sandrine Jacquet qui depuis plusieurs années manquent de justesse la dernière marche de l’ascension.

En ce qui concerne l’équipe vitrine de N2, Cheikh Sylla et Olivier Rigolet travaillent de concert avec Laurent Di Bernardo à la constitution d’un groupe capable d’atteindre le haut de classement. L’objectif est également de s’appuyer sur une équipe réserve compétitive en N3 et une troisième équipe solide en R1.

« Nous devrions avoir environs 700 licenciés et l’on se projette sur 44 équipes, cela demande une grosse organisation » explique Cheikh Sylla. « Notre premier objectif cette saison est de réussir la fusion et stabiliser structurellement le nouveau club (…) et ensuite, nous partirons à la conquête du haut niveau ». L’objectif à moyen terme est en effet un retour en Ligue 2, que Bourges avait quitté en… 1994 !

La formation des jeunes sera également au coeur du projet de développement avec un plan d’accompagnement sportif, éducatif et professionnel qui sera annoncé prochainement.

La municipalité accompagne ce projet de reconquête avec un plan de rénovation du Stade Jacques Rimbault correspondant à un investissement de 11 millions d’euros. Ainsi, la pelouse du terrain d’honneur devrait être entièrement refaite à l’issue de la saison 2021-2022. La mairie a déjà engagé des aménagements pour rendre le stade plus fonctionnel mais les co-présidents estiment que les travaux les plus importants interviendront à l’horizon 2023. Il est également prévu des aménagements au Stades Yves du Manoir avec la construction de tribunes mais aussi des aménagements pour le stade où évoluera l’équipe féminine.

 

À SUIVRE…

Remise du projet du Bourges Foot 18 au District du Cher, par Olivier RIGOLET, co-président du Bourges Foot 18, avec Daniel CHARPY, secrétaire général et Boualem BOUAKKAZ, vice-président.

 

Leave a Reply