Créé à l’orée de l’été, le Bourges Foot 18, transfuge du Bourges Foot et du Bourges 18, tenait à marquer symboliquement la naissance de ce nouveau club après avoir été coupé pendant des mois de son public. Fête du football, reprise en N3 et R1, ambitions pour l’équipe féminine : le week-end du 28-29 août acte le « vrai » départ d’un club au projet ambitieux sur les cinq prochaines saisons.


Le Bourges Foot 18 entre dans une nouvelle phase de sa naissance. Au moment de la création du club, entre janvier et juillet de cette année, une volonté forte s’était affirmée par le Bourges Foot et le Bourges 18, d’associer les berruyers à cette nouvelle aventure dans une démarche participative. Hélas la crise sanitaire a empêché les dirigeants berruyers fondateurs du Bourges Foot 18 d’aller à la rencontre des berruyers et nous n’avons même pas eu l’opportunité jusque-là d’organiser un événement fédérateur autour de la naissance du club. Ce sera chose faite aujourd’hui.

À l’occasion de la 4ème journée du championnat de National 2, le Bourges Foot 18 et son partenaire, la Mairie de Bourges, ont souhaité organiser une grande fête au Stade Jacques Rimbault. Même si le pass sanitaire est encore de rigueur, l’entrée sera gratuite. Les portes seront ouvertes dès 16h et les animations débuteront à 17:00. Sportivement, la soirée ne sera pas sans enjeu. Après un départ en demi-teinte sur le stricte plan des résultats, l’équipe N2 dirigée par Laurent Di Bernardo aura à coeur d’offrir à son public sa première victoire en championnat.

Le groupe évolue dans une ambiance saine et studieuse. Les premiers matchs, à Nantes, Canet et Angoulême, ont montré que l’équipe menée par le capitaine Ibou Faye ne manquait pas de qualités. Mais elle manque encore sans doute un peu de confiance et du « petit grain de folie » qui va lui permettre d’être décisive. Ce soir, face à Trélissac, la tâche sera rude car l’équipe de la banlieue de Périgueux est réputée pour sa solidité. Lors d’une rencontre de préparation organisé cet été, les berruyers en ont eu un petit aperçu (score : 1-1) du niveau de l’équipe de Trélissac, dirigée par l’ancien joueur et entraîneur de Bourges, Pavlé Vostanic.

Equipe en construction en N3

Le week-end sera également marqué par la reprise du championnat avec l’équipe réserve en National 3. Les rencontres de préparations ont donné des résultats inégaux avec encore beaucoup de choses à caler au niveau défensif. Mais l’objectif premier de l’entraîneur Gilles Fabien et de Stéphane Drici, est de permettre à des joueurs talentueux de se révéler et d’évoluer au niveau supérieur. La recherche du résultat ne sera pas négligée pour autant : il faudra bien figurer dans ce championnat très ouvert car l’équipe première a besoin d’une équipe réserve performante au niveau national pour progresser. Dimanche, les berruyers se déplacent à Amilly.

L’équipe féminine poursuit sa préparation

Le groupe conduit par Sandrine Jacquet évoluant en Régional 1 poursuit sa préparation. Le BF18 affiche de grosses mais légitimes ambitions avec la montée en ligne de mire. La semaine dernières, les coéquipières de Lucie Papiot on ramené un bon match nul d’Auxerre (1-1) pour leur premier match de préparation. Ce dimanche, à 14h30, elles affronteront l’équipe B de l’AS Saint-Etienne à Gannat dans le département voisin de l’Allier.

Bourges Foot 18 C reçoit le Tours FC

Évoluant il y a encore quelques saisons en Ligue 2, le Tours FC se reconstruit en Régional 1. On espère que les Tourangeaux retrouveront très vite le haut auquel ils peuvent prétendre. Mais pour ce match c’est bien le BF18 qu’il faudra soutenir Dimanche à 15h au Stade Yves du Manoir. L’équipe, entraînée par Mickaël Julian aura sans doute à cœur de débuter la saison par un exploit.

Leave a Reply